ActualitésÉdition 2017-2018

2e promotion de Création en cours, 1ère rencontre

  • © Didier Plowy

    © Didier Plowy

Les résidences des artistes de la deuxième édition de Création en cours ont démarré au mois de janvier et se déploieront pendant les six mois à venir. Le 17 janvier 2018, les artistes étaient invités au ministère de la Culture pour une première rencontre et présentation du programme.

La centaine d’artistes présents a témoigné de la diversité des parcours artistiques retenus pour cette 2e édition. Souhaitant chacun s’investir dans le programme Création en cours, les jeunes artistes ont été félicités pour leur engagement dans la poursuite de leur projet artistique à travers cette résidence qui prévoit un temps de partage avec des élèves.

L’âge moyen de cette nouvelle promotion est de 28 ans. Cette rencontre, qui se déroulait notamment en présence du Secrétaire général du ministère de la Culture, du Directeur général de l’enseignement scolaire au ministère de l’Éducation nationale et du directeur des Ateliers Médicis, fut l’occasion de souligner que la jeunesse et la créativité participent de la vie culturelle et artistique de la France, et de rappeler les enjeux du programme Création en cours en lien avec les orientations gouvernementales en matière d’éducation artistique et culturelle.

« Cette première rencontre au ministère de la Culture est à interpréter comme un signe de reconnaissance de votre engagement et de respect à votre égard », a souligné Hervé Barbaret, Secrétaire général du ministère de la Culture.

Olivier dit OPJ Cyganek et Julie Poulain, plasticiens en résidence à l’école de Ponthoile dans la Somme lors de la première édition de Création en cours, sont venus présenter leur projet Protocole de rencontres. Pour eux, c’est la rencontre et les échanges avec les enfants et le personnel de l’école qui ont permis de faire évoluer leur recherche et d’imaginer les formes qu’ils ont créées. Au départ étonné par la mise en place d’un nouveau dispositif, Jean-Luc Massalon, directeur de l’école qui les a accueillis, explique que sa première appréhension s’est finalement vite dissipée pour laisser place à une belle aventure !  « Olivier et Julie ont été comme un miroir. Leurs performances ont permis à l’école, ainsi qu’aux deux enseignants plus particulièrement investis sur leur projet, de se regarder et de se reconnaître dans leurs propositions ». Jean-Luc Massalon, Directeur de l’école de Ponthoile.

Yves Mwamba, danseur-chorégraphe, a développé son projet Voies intérieures à l’école de Bourmont en Haute-Marne, sur la thématique de la censure en résonance à un travail mené au Congo-Kinshasa. Avec humour, il raconte la rencontre – parfois décalée, et finalement riche et porteuse – avec cette commune rurale et isolée.

Thierry Gilotte, plasticien en résidence à Ercée-en-Lamée en Ille-et-Vilaine pour le projet l’Autre visage : « Transmettre nous oblige à avoir une attitude réflexive – dès l’instant où l’on veut raconter son travail et le mettre à la portée des enfants, cela amène à se poser des questions que nous ne nous sommes jamais encore posées avant ».

Après ces premiers échanges et éclairages, les artistes de la nouvelle promotion commencent à leur tour à inventer, chercher de nouvelles formes pour créer, transmettre, mettre en récit et en partage leur démarche artistique.

Les intervenants de la rencontre du 17 janvier 2018 : Hervé Barbaret, Secrétaire général du ministère de la Culture | Jean-Marc Huart, Directeur général de l’enseignement scolaire au ministère de l’Éducation nationale |       Anne-Marie Peslherbe-Ligneau, Déléguée académique à l’éducation artistique et culturelle en Centre-Val-de-Loire | David Cascaro, Directeur de la Haute École des Arts du Rhin, Mulhouse-Strasbourg | Olivier Meneux, Directeur des Ateliers Médicis | Les artistes de la 1ère édition de Création en cours OPJ Cyganek et Julie Poulain, Yves Mwamba, Thierry Gilotte | Jean-Luc Massalon, directeur de l’école de Ponthoile et Stéphanie Tinceaux, enseignante à l’école de Ponthoile.